15 mars 2007

Echoppe de rue


Dans les quartiers populaires de Douchanbé et partout où j'ai eu l'occasion de me promener, j'ai vu des petits "commerces" installés à même les trottoirs.

Souvent tenus par des femmes ils ne semblent avoir aucun horaires et être indifférents au temps qu'il fait. On y trouve les bricoles qui manquent en dernière minute mais aussi les bonbons et les friandises préférées des enfants.

Ici le petit commerce est bien organisé. Sous les parasols qui protègent du soleil, de la pluie ou de la neige on trouve friandises de toutes sortes, des boissons sucrées, des cigarettes et un poste téléphonique qui sert de cabine publique à l'occasion.

Aucun commentaire:

Un moment paisible